Société entomologique de France

Fondée le 29 Février 1832, reconnue d'utilité publique le 23 août 1878

Accueil

[cml_media_alt id='1305']Médaille de Pierre-André Latreille (1762-1833) "Prince de l'entomologie".[/cml_media_alt]

Médaille de Pierre-André Latreille (1762-1833) « Prince de l’entomologie ».

La Société entomologique de France (SEF) est la plus ancienne société entomologique dans le monde ; elle a été officiellement fondée le 29 février 1832.

Les objectifs de la Société sont de promouvoir le développement de tous les aspects de l’entomologie, en particulier en incitant à mener des études sur la faune française et étrangère, l’application de cette science à des domaines aussi divers que l’agriculture ou la médecine, et l’approfondissement des connaissances sur les relations des insectes avec l’environnement naturel.

Lors de l’assemblée constituante, le 14 février 1832, il y avait 35 membres. La plupart des premiers membres de la société étaient des non-professionnels, ce qui fait ressortir la popularité de l’entomologie amateur à l’époque. Parmi les membres honoraires, six professeurs appartenaient au Muséum national d’Histoire naturelle, y compris le célèbre baron Georges Cuvier (1769-1832) et Étienne Geoffroy Saint-Hilaire (1772-1844). Pierre-André Latreille (1762-1833), titulaire de la chaire des Crustacés et Insectes au Muséum national d’Histoire naturelle, a été élu premier président d’honneur par l’assemblée. Il avait commencé sa carrière en tant que prêtre et entomologiste, et devint plus tard disciple, ami et successeur de Jean-Baptiste Lamarck (1744-1829), mort trois ans avant la création de la SEF.

De nos jours, la SEF rassemble des personnes activement impliquées dans l’entomologie, aussi bien professionnels qu’amateurs. En 2017, environ 600 membres font partie de l’association.

La diffusion scientifique a évolué au fil des ans. Aujourd’hui, la SEF édite trois revues : les Annales de la Société entomologique de France, revue internationale de rang A, le Bulletin de la Société entomologique de France, et L’Entomologiste.

© 2017 Société entomologique de France
Menu Title