Société entomologique de France

Fondée le 29 Février 1832, reconnue d'utilité publique le 23 août 1878

Prix décernés par la Société entomologique de France

NOTA : Dans les paragraphes qui suivent, le mot « travail » désigne uniquement un ouvrage entomologique imprimé ou une série constituée d’ouvrages (livre, étude, catalogue, thèse, etc.).
Il ne désigne pas la simple activité entomologique d’un individu ou d’un groupe.
Les mots « candidats » et « candidature » désignent le ou les auteurs de ce « travail », publié avant la réunion annuelle de la Commission.
Tout membre de la SEF peut proposer un « travail » à l’examen de la Commission des prix, laquelle est souveraine dans les choix qu’elle propose au vote de l’Assemblée générale des membres de la SEF.

Les prix de la Société comprennent actuellement :

  • Le Prix Jean DOLLFUS créé en 1873 (cf. Ann. Soc. ent. Fr., 1875, Bull. p. XLVII-L) décerné à un travail se rapportant « …à la classe des Insectes de quelque ordre que ce soit » et qui « par sa valeur scientifique… conviendra le mieux à l’instruction des débutants en entomologie ».
  • le Prix CONSTANT créé en 1906 (cf. Bull. Soc. ent. Fr., 1906, p. 266-268) décerné à un travail « se rapportant… de préférence à…l’ordre des Lépidoptères ».
  • Le Prix PASSET créé en 1914 (cf. Bull. Soc. ent. Fr., 1914, p. 102-105) décerné à un travail « le plus utile à l’entomologie générale… et qui aura le mieux et le plus particulièrement traité des larves ».
  • Le Prix GADEAU DE KERVILLE créé en 1926 (cf. Bull. Soc. ent. Fr., 1926, p. 115-116) décerné à « un travail biologique »… »concernant un groupe d’Arthropodes, même si ce travail est réduit à une seule espèce »,… « le mot biologique étant pris dans son acception la plus large » (« parasitologie, entomologie agricole ou appliquée, biogéographie,… étude faunistique contenant des renseignements sur les moeurs dans une proportion… suffisante ».
  • Le Prix Maurice et Thérèse PIC créé en 1944 (cf. Bull. Soc. ent. Fr., 1949, p. 4-5) décerné à « un travail de systématique établi en vue de faciliter la détermination des espèces et variétés d’un groupe de Coléoptères ou d’Hyménoptères »… « de préférence attribué à un ouvrage tenant compte de la nomenclature des variétés ».
  • Le Prix RÉAUMUR créé en 1960, décerné à un travail de biologie, le mot biologie étant pris dans son sens le plus large ».
  • Le Prix spécial Paul PESSON qui est un prix d’encouragement.
  • Le Prix Carlos PORTER-CHILI créé en 1925 (cf. Bulletin de la Société entomologique de France, 1925, p. 159) décerné «à l’auteur du meilleur travail publié ou écrit en France en 1924 ou 1925, sur les Longicornes de France». Ce Prix fut ensuite décerné en 1926, 1927, 1929, 1930 et 1931 pour des travaux autres que sur les Longicornes.
  • Le Prix ALCIDE D’ORBIGNY créé en 1929 était destiné à être partagé entre deux entomologistes sud-américains, il n’a été attribué qu’une seule fois.

La Commission des prix

La Commission des prix examine les candidatures ou recherche des candidats pour les différents prix de la Société.
Tout membre de la Société peut présenter un candidat ou faire acte de candidature lui-même.
La Commission présente chaque année un candidat pour chacun des prix de la Société (ou plusieurs candidats s’il s’agit d’œuvres collectives) et prend en charge la préparation des rapports sur ces candidats, rapports soumis au vote de l’Assemblée Générale.
Elle tient dans ce but une réunion annuelle. Cette réunion est fixée par le Président de la Commission après consultation du Secrétaire Général et du Président de la Société, à une date convenable pour permettre la rédaction des rapports destinés à l’Assemblée Générale.
Au cours de cette réunion la Commission désigne un ou plusieurs rapporteurs pour chaque prix, ces rapporteurs pouvant être choisis en son sein ou en dehors d’elle, en fonction de leurs compétences.
En l’absence de candidat valable, l’annuité d’un prix peut été réservée.
La Commission peut proposer éventuellement un prix pour un ensemble de travaux sur un sujet donné.

Règles d’attribution des prix

Les Prix de la Société entomologique de France sont destinés à des travaux rédigés en langue française, quelle que soit la nationalité de leurs auteurs ; ils peuvent être exceptionnellement décernés à un ouvrage dont l’original est rédigé dans une autre langue lorsqu’il existe une édition française à cet ouvrage. Le Prix est dans ce cas décerné à l’auteur ou aux auteurs de l’ouvrage, non à l’auteur de la traduction.
Les Prix de la Société sont honorifiques. Ils sont marqués par la remise d’un diplôme.

© 2017 Société entomologique de France
Menu Title