Société entomologique de France

Fondée le 29 Février 1832, reconnue d'utilité publique le 23 août 1878

Feuille de liaison des sociétaires n°130 – novembre 2018

Le mot du président

 

J’ai l’honneur de vous faire parvenir la présente Feuille de liaison qui constitue la convocation de nos membres pour participer à l’Assemblée générale de fin d’année qui se tiendra le 19 décembre prochain dans le Grand Amphithéâtre d’Entomologie du MNHN, 45 rue Buffon à Paris (5°).

Je vous invite donc à voter, soit par correspondance, soit à notre siège, pour le renouvellement du Conseil d’administration de la SEF pour l’année 2019. Comme tous les ans, c’est une étape importante de la vie de notre Société et vous devez tous avoir à cœur d’exprimer votre choix parmi les candidats à votre suffrage.

Six collègues ont fait acte de candidature pour  renouveler cinq postes vacants, pour un mandat de 3 ans.

Témoignez de votre attachement à notre vie associative et surtout, si vous ne pouvez pas venir, participez à cette importante élection par correspondance.

Laurent Péru

 

1- Renouvellement partiel du Conseil d’Administration et vote pour 2019

 

À la suite de l’appel de candidature fait dans la précédente Feuille de liaison (N° 129 d’octobre 2018), six candidats se sont fait connaître conformément à nos statuts :

MM. Lucas BALITEAU, Jean-David CHAPELIN-VISCARDI, Benoît GILLES, Laurent PÉRU, Quentin ROME et Julien TOUROULT

 

Vous trouverez plus loin les déclarations d’intention des candidats.

 

Le scrutin restera ouvert du 1° au 19 décembre 2019.

Veuillez faire en sorte que votre bulletin rempli nous parvienne au plus tard le 19 décembre 2018 à 19 heures

 

Attention : Sous peine de nullité, vous devez le mettre dans une enveloppe ne portant aucune indication, placée dans une autre enveloppe, correctement affranchie, adressée à « La SEF – Vote 2019, 45 rue Buffon, 75005 PARIS » en indiquant obligatoirement au verso de cette dernière, votre nom et votre prénom.

 

Du 1er décembre et jusqu’au 19 décembre 2018, une urne sera en place à la SEF où vous pourrez également voter directement en prenant soin d’indiquer votre nom et de signer sur la feuille de vote qui sera disposée près de l’urne. Cette urne recevra aussi, avant dépouillement, les votes arrivés par la poste. Le vote ne pourra être réalisé, ni par internet, ni par courriel, car le secret du vote ne serait pas garanti (article 5 de nos statuts).

 

– Le dépouillement du vote se tiendra en séance publique le mercredi 19 décembre 2018 à partir de 19 heures, au siège de la SEF, 45 rue Buffon 75005 Paris, à l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire de fin d’année, qui ouvrira à 18 heures.

– L’ordre du jour de la prochaine assemblée générale sera le suivant :

– Accueil des participants à 18h, derniers votes en séance jusqu’à 19h ;

– Allocution du président et lancement du dépouillement des votes ;

– Présentation des lauréats des bourses du Legs Germaine Cousin pour l’année 2018.

– Proclamation du résultat des élections et buffet de clôture.

 

La présente Feuille de liaison tient lieu de convocation individuelle à cette AG.

 

2. In memoriam

 

M. Jean-Louis Forest, décédé le 4 novembre 2018.

M. Jean Leclercq, Membre honoraire de la SEF, Faculté des Sciences de Gembloux (Belgique), décédé le 30 mars 2018.

 

3. Cotisation 2019

 

Membre statutaire …………………………. 60 €

Membre-assistant (moins de 25 ans)… 30 €

Personne morale ………………………… 90 €

Abonnement complémentaire aux Annales de la SEF : 20 €

(Pour plus de précisions voir le site de la SEF)

 

Nota : l’adhésion à la SEF implique obligatoirement l’abonnement au Bulletin et le reçu fiscal délivré ne tient pas compte de son montant.

 

4- Déclarations d’intention des candidats

 

Laurent Péru : (candidat sortant)

J’ai l’honneur de présenter une nouvelle fois ma candidature pour l’élection au Conseil d’administration de la Société entomologique de France.

À ma retraite en 2016, j’ai souhaité davantage m’investir dans les associations entomologiques auxquelles j’adhère depuis longtemps, notamment la SEF et l’OPIE dont les buts sont complémentaires. Il est important, à mes yeux, que ces deux associations majeures de l’entomologie française œuvrent étroitement de concert.

Depuis douze ans, j’assure le secrétariat de rédaction et toute la mise en page de L’Entomologiste. Avec Daniel Rougon, nous avons mené le renouveau de cette revue et je tiens particulièrement à aider et conseiller le plus possible les jeunes entomologistes pour publier leurs observations ou leurs travaux.

(…)Mes préoccupations majeures, vous le voyez, concernent la formation et l’aide aux jeunes amateurs, ainsi que la collaboration avec d’autres pays francophones où, sous les tropiques comme ici, la diversité entomologique décline dangereusement.

 

Quentin Rome : (candidat sortant)

Mon mandat au conseil d’administration de la SEF prenant fin cette année, je souhaite y renouveler ma candidature. Je souhaite ainsi poursuivre le développement du nouveau site internet, mis en ligne fin 2017, et notamment y faciliter la mise en réseau des différents membres. Je souhaite également m’investir davantage dans la commission de la communication afin d’augmenter la visibilité et l’attractivité de la SEF. Le développement d’une meilleure communication interne et externe me paraît essentiel pour attirer et garder de nouveaux membres et permettre à la SEF de perdurer sur du long terme et d’augmenter son rayonnement.

Entomologiste au Muséum national d’Histoire naturelle, je m’intéresse particulièrement à la systématique des Formicidae et des Vespidae. J’effectue notamment des travaux de recherche sur l’invasion du frelon asiatique à pattes jaunes, Vespa velutina, et assure pour cela un important rôle de communication et de sensibilisation du public et des collectivités. De par mon environnement professionnel, je suis familier des nouvelles technologies de l’information.

 

Julien Touroult : (candidat sortant)

Je souhaite poursuivre mon investissement dans le conseil d’administration de la Société entomologique de France en apportant mes connaissances du monde institutionnel de la conservation de la nature.

 

Lucas Baliteau : (candidat nouveau)

Lucas BALITEAU, membre de la SEF depuis 1998, propose de m’impliquer dans le développement des activités de l’association, en lien direct avec les membres qui souhaitent intervenir en faveur des insectes indispensables aux services écosystémiques. Propose mon expertise au sein de la SEF afin de mieux faire connaître la biologie et l’écologie des insectes protégés et de leurs biotopes actuels, en particulier sur les régions Occitanie, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire et Hauts-de-France.

 

Jean-David Chapelin-Viscardi : (candidat nouveau)

Entomologiste et responsable du Laboratoire d’Eco-Entomologie, je m’intéresse particulièrement aux Coléoptères et aux Hétéroptères. Je m’implique activement dans la vie associative naturaliste en région Centre-Val de Loire, et m’investis depuis plusieurs années dans le secrétariat de la revue nationale L’Entomologiste.

Par cette candidature au sein du Conseil d’Administration, je souhaite indiquer ma volonté de m’engager davantage dans la vie de la Société Entomologique de France et poursuivre une tâche qui m’est chère, la promotion de l’entomologie, sous toutes ses formes.

Je propose ainsi de partager, sous le statut de conseiller, mon expérience des associations, des collectivités territoriales et des acteurs des milieux naturaliste et agricole.

 

Benoît Gilles : (candidat nouveau)

Passionné depuis toujours par l’entomologie, il m’a été tout naturel de poursuivre ma formation et mon parcours professionnel dans cette voie. Après un Master Recherche obtenu à l’IRBI (Institut de Recherche sur la Biologie de l’Insecte) en 2008, j’ai eu la chance de mener des études de recherche en lutte agro-écologique contre les mouches Tephritidae au CIRAD de La Réunion (Pôle 3P) sous la direction de Jean-Philippe Deguine et de Serge Quilici, au MNHN (France et Station des Nouragues) et au Smithsonian Tropical Research Insitute au Panama sur les papillons Heliconius sous la direction de Mathieu Joron.

(…)Le déclin des populations tant végétales qu’animales, et notamment d’insectes, n’a jamais été aussi préoccupant. Il est donc urgent d’œuvrer pour répondre aux enjeux environnementaux.

Une des réponses est d’informer sur la nécessité d’étudier et de protéger l’entomofaune en faisant découvrir la beauté, la diversité et le rôle écologique des insectes afin de sensibiliser un public large. Il s’agit également de valoriser la pratique de l’entomologie quelle que soit la discipline, le secteur et le niveau. L’entomologie demeure une spécialité peu connue et peu comprise : il est donc nécessaire d’éduquer et de former les jeunes générations, et les moins jeunes, à cette science.

La Société Entomologique de France (SEF) s’inscrit directement dans cette stratégie. Intégrer la SEF serait l’opportunité d’apporter, de contribuer et de participer à la diffusion des actions menées en collaboration avec tous les réseaux entomologiques nationaux et régionaux, à la bonne gestion de la SEF et à la vie de la communauté.

Ayant rejoint l’association cette année, c’est avec cette volonté d’être acteur et force de propositions au service de l’entomologie et de la SEF que je propose ma candidature pour l’élection pour un poste au Conseil d’Administration.

Updated: 30 novembre 2018 — 18h07
© 2017-2018 Société entomologique de France
Menu Title